Effectif:

  • .Coachs : Ivan Bock, Jérémy Sabatier
  • Gardiens : Romain Watelet #35, Tom Charton #41.
  • Défenseurs : Tom Leroy #16, Tristant Lohou #21, Cyril David #24, Jonathan Lafrance #61, Armand Coustenoble #89, Antoine Detante #94, Pierre Lathuilliere #95.
  • Attaquants : Brendan Martial #9, Aymeric Michaux #13, Jakub Bernad #14, Gaël Jeanbourquin #18, Maxime Scharre #23, Quentin Dewolf #26, Thybaud Rouillard #27, Nick Gravina #29, Jakub Matejka #46, Vivien Schweitzer #57, Marc-Antoine Brouillette #92.

Effectif:

 

  • Coachs : Anthony Mortas, Eric Medeiros.
  • Gardiens : Henry Corentin Buysse #35, Lucas Savoye #46.
  • Défenseurs : Dan Gibb #2, Romain Bault #7, Skylar Pacheco #9, Aziz Baazzi #11, Nicolas Leclerc #44, Yohan Coulaud #65.
  • Attaquants : Florian Sabatier #3, Rudy Matima #12, Elgin Pearce #15, Taavi Tiala #16, Jérémie Romand #17, Tomas Simonsen #21, Antonin Plagnat #24, Joe West #68, Baptiste Bruche #72, Spencer Naas #81, Alexandre Boivin #83, Stanislau Lapachuk #96.

Arbitres:

Arbitre principal : Philippe Frossard

Juges de ligne : Thomas Simon, Cyril Debuche.

Résumé

Les Rémois affrontent leurs rivaux de toujours : Amiens pour les 16èmes de finale de Coupe de France.

Les Rémois débutent le match sans aucune pression, mais avec une envie commune : disputer un beau match et célébrer cet événement avec les supporters, et les Phénix vont faire vibrer leur public dès la troisième minute avec un but de Marc-Antoine Brouillette suivi 58 secondes plus tard par un second but rémois offert par Jakub Matejka. Les Rémois mènent au score le champion de France en titre. Amiens va bénéficier d’un temps mort à la demande de son coach, ex-rémois, Anthony Mortas, après les deux buts champenois. Les Gothiques vont à leur tour marquer deux buts (6’45 et 13’15) dont le deuxième sera en supériorité numérique suite à une faute du Rémois Armand Coustenoble.

Dans la seconde période, les Rémois ne parviendront plus à trouver le fond des filets de Lucas Savoye, alors que les Amiénois trouveront celui de Tom Charton à trois reprises : 21’07, 34’52 et 39’15. Retour aux vestiaires avec une avance au score pour les Gothiques : 2-5.

La fatigue se fait sentir dans le dernier tiers côté rémois, ce qui permet à Amiens d’inscrire son 6e but 46 secondes après la reprise du match. Les hommes d’Ivan Bock n’ont pas le temps de souffler et encaissent un nouveau but 17 secondes plus tard et à nouveau 1’48 plus tard. Le score se creuse à l’avantage des hommes d’Anthony Mortas : 2-8. Jakub Bernad écope alors d’une pénalité de deux minutes qui met les Phénix en danger puisqu’ils encaissent un 9e but à 45 minutes de jeu et ils ne parviendront pas à profiter de la pénalité amiénoise pour trouver le fond des filets de Lucas Savoye. Amiens trouvera les occasions de marquer à nouveau à 53’56 et 57’01. Les Rémois réagiront juste après à 57’33 avec un but de Jakub Bernad.

La rencontre se termine logiquement sur une victoire amiénoise 3-11. Cependant, pour le plus grand plaisir des supporters, ce match aura permis de réunir Jérémy Sabatier (assistant-coach rémois) et son frère, Florian Sabatier, attaquant amiénois.

 

Lucile Catillon

📸 Photographe : Damien Morel

📸 Photographe : Black Ghost

➡️ Plus de photos ici