Effectif:

  • Coachs : Ari Salo, Rémi Peronnard.
    • Gardiens : Mathis Thirion #1, Matthieu Gaillard #23.
  • Défenseurs : Thomas Vandeputte #2, Noa Goncalves Nivelais #2, Hugo Deberge #5, Thomas Malhouitre #13, Fiorenzo Villard #16, Yohann Alzon #17, Emilien Lochu #20.
  • Attaquants : Johanès Avonde #4, Hugo Raveaud #6, Konstantin Kebets #8,  Jonas Lemetais #12, Maxime Dirdet #14, Eliott De Mali #15, Kaylian Leborgne #21, Matéo Bussat #22, Antoine Addamo #27.

Effectif:

 

  • Coach : Ivan Bock.
  • Gardiens : Romain Watelet #35, Tom Charton #41.
  • Défenseurs : Tom Leroy #16, Maxime Bigetti #20, Tristant Lohou #21, Cyril David #24, Jonathan Lafrance #61, Armand Coustenoble #89, Antoine Detante #94, Pierre Lathuilliere #95.
  • Attaquants : Brendan Martial #9, Aymerci Michaux #13, Jakub Bernad #14, Maxime Scharre #23, Quentin Dewolf #26, Thybaud Rouillard #27, Nick Gravina #29,  Vivien Schweitzer #57, Carl Mansson #88.

Arbitres:

Arbitre principal : Florian Aurat.

Juges de ligne : Charles Baudoin, Antoine Debucquet.

Résumé

Treizième journée de championnat pour les Phénix qui se déplacent à Rouen, qu’ils ont battus 5-3 sur leur glace d’Albert 1er. Après avoir retrouvé la victoire la semaine passée face à Valenciennes (2nd du classement), les Rémois voulaient continuer la série de victoires pour ce début d’année. Rouen est une grosse équipe avec beaucoup de jeunes joueurs en équipe de France U18 et U20, gros challenge pour Reims.

Le match commence fort pour les Rouennais avec deux buts inscrits en première période, les Rémois ont tout de même réussi à effectuer quelques tentatives, en vain.

Dans le second tiers, Rouen continue sur sa lancée, avec un but inscrit un peu plus d’une minute après la reprise, qui sera suivi de deux buts, laissant les Phénix rentrer aux vestiaires sur le très lourd score de 5-0, malgré les tentaives de Jakub Bernad et Brendan Martial.

Pour cette dernière période de la rencontre, Brendan Martial redonnera de l’espoir à son équipe et aux supporters présents, en trouvant le fond des filets du portier rouennais, également portier de l’équipe de France U18, seulement 1’10 après la reprise. Malheureusement, Rouen profitera d’une double supériorité numérique pour marquer à nouveau et ne s’arrêtera pas là en marquant un septième but à 53’48, sonnant ainsi le glas de la rencontre.

Grosse désillusion pour les Phénix qui rentrent à la maison sur une lourde défaite 7-1 après la très belle victoire contre Valencienne la semaine passée.

Lucile Catillon