Effectif:

  • Coachs : Ivan Bock, Jérémy Sabatier.
  • Gardiens : Thomas Canniaux #35, Tom Charton #41.
  • Défenseurs : Tom Leroy #16, Tristant Lohou #21, Cyril David #24, Jonathan Lafrance #61, Armand Coustenoble #89, Antoine Detante #94, Pierre Lathuilliere #95.
  • Attaquants : Brendan Martial #9, Aymeric Michaux #13, Jakub Bernad #14, Gaël Jeanbourquin #18, Maxime Scharre #23, Quentin Dewolf #26, Thybaud Rouillard #27, Nick Gravina #29, Jakub Matejka #46, Vivien Schweitzer #57, Marc-Antoine Brouillette #92.

Effectif:

 

  • Coach : Thibaud Saintecroix.
  • Gardiens : Théo Florchinger #22, Gaëtan Melin.
  • Défenseurs : Edwin Gamiette #2, Yann Pflieger #4, Micke Niemela #5, Philémon Rouault #7, Romain Bonnefoy #10, Kevin Ledoux #12, Thomas Gautron #15, Guillaume Jeannette #16.
  • Attaquants : Tomâs Pardo #3, Idris Blanchet #6, Ugo Retif Monneau #8, Benjamin Tellier, #9 Kevin Loto #11,  Clément Lallemand #14, Cody Odom Williams #17,  Geoffrey Berardet #20, Marius Decourtye #24, Jérémy Pigeot #87.

Arbitres:

Arbitre principal :  Cédric Turbert.

Juges de ligne : Antoine Debucquet, Johan Kirschenbaum.

Résumé

Pour le compte de la quatrième journée, les Phénix reçoivent pour la toute première fois les Jets d’Évry-Viry. Ils sont donc dans l’inconnu total face à cette équipe qui joue très régulièrement les play-offs.

Le premier tiers est très compliqué côté rémois, ce qui profite pleinement aux Parisiens. En effet, le manque de discipline des hommes d’Ivan Bock coûtera cher aux Phénix : première pénalité à 3’17 qui sera suivie d’un but parisien sept secondes plus tard, la même chose se reproduira à deux reprises dans ce tiers (pénalité à 11’43 suivie d’un but vingt-cinq secondes plus tard, puis pénalité à 16’36 suivie d’un but dix-neuf secondes après). Les Rémois inscrivent leur seul but de ce tiers à presque quatre minutes de jeu par l’intermédiaire de Jakub Matejka. Retour aux vestiaires difficile pour Reims, puisque les Phénix sont menés 1 à 3.

Début du second tiers, et c’est l’impression d’un tout autre match qui se déroule, les Rémois n’écoperont que de deux minutes de pénalité contre quatre pour Évry-Viry. Et cela payera, puisque Marc-Antoine Brouillette trouvera les filets du portier des Jets à 27’49 puis à 37’14. L’attaquant canadien permet ainsi aux Phénix de rentrer aux vestiaires sur un score de parité : 3-3.

Les esprits se sont bien échauffés durant la seconde période et cela continue dans le dernier tiers-temps. Cependant, les Rémois font à nouveau preuve d’un manque de discipline (4 pénalités) qui permet aux Jets de marquer leur quatrième but à 56’52 pendant que le capitaine est sur le banc des pénalités pour retard de jeu. Quant aux Rémois, c’est Thybaud Rouillard qui marque en premier dans ce tiers (43’19) après avoir tenté sa chance à de multiples reprises, en vain. Il est suivi par un doublé de Brendan Martial à 46’04 et 58’36.

Les Phénix terminent le match par une seconde victoire à domicile, 6-4, deux semaines après celle face aux Lions de Wasquehal. L’homme du match est Thybaud Rouillard.

 

Lucile Catillon

📸 Photographe : Damien Morel

📸 Photographe : Black Ghost

➡️ Plus de photos ICI