Effectif:

  • Coach : Jan Soldan.
    • Gardiens : Tristan Thevenot #39, Nicolas Bosko #70.
  • Défenseurs : Axel Mischler #3, Lucas Catelli #9, Franck Stroppolo #13, Romain Mercier #17, Baptiste Goux #22, Gatien Tailly #26, Oto Rudovsky #77, Lubomir Dutkovic #83.
  • Attaquants : Victor Thoreau #7, Sylvain Lorenzini #11, Julien Vogt #15, Alexandre Capet #18, Thomas Bimboes #28, Quentin Durand #63, Maxime Pilote-Griet #81, Samu Poutanen #88, Matthieu Joerger #96.

Effectif:

 

  • Coachs : Ivan Bock, Jérémy Sabatier.
  • Gardiens : Romain Watelet #35, Tom Charton #41.
  • Défenseurs : Tom Leroy #16, Cyril David #24, Jonathan Lafrance #61, Armand Coustenoble #89, Antoine Detante #94, Pierre Lathuilliere #95.
  • Attaquants : Brendan Martial #9, Aymeric Michaux #13, Gaël Jeanbourquin #18, Victor Segers #20, Maxime Scharre #23, Quentin Dewolf #26, Thybaud Rouillard #27, Nick Gravina #29, Jakub Matejka #46, Vivien Schweitzer #57.

Arbitres:

Arbitre principal : Cédric Turbert.

Juges de ligne : Alban Delsarte, Louis Fleury.

Résumé

Onzième journée de championnat, les Phénix se déplacent à Amnéville pour le dernier match de l’année 2021. Après deux rencontres compliquées face aux Coqs de Courbevoie, les Phénix doivent se montrer convaincants.

Dans le premier tiers, les Red Dogs débutent avec une première pénalité à deux minutes de jeu, ce qui peut permettre aux Phénix de profiter d’une supériorité numérique pour ouvrir le score, mais rien n’y fait. Malgré les deux supériorités numériques rémoises et l’unique supériorité numérique amnévilloise, le score est de 0-0 à la fin des vingt minutes.

De retour du vestiaire, les deux équipes veulent marquer. Malgré quelques tentatives de part et d’autre, ce sont les hommes en rouges qui trouveront le fond des filets de Tom Charton à deux reprises : 22’50 et 31’44. Le score est dur pour les Rémois à la fin de cette période, les locaux mènent 2-0.

Les Phénix ont déjà, dans le passé, montré une volonté et un esprit d’équipe à toute épreuve, notamment lors de la double confrontation face à Courbevoie, où ils étaient menés et avaient réussi à remonter au score pour remporter la victoire. Les espoirs restent encore permis durant ce dernier tiers, mais c’est Amnéville qui marquera à 54’54, les Rémois ne parvenant pas à trouer la cage du portier amnévillois, malgré de belles tentatives.

Les Rémois, avec deux absents, se cherchent et avec un jeu de qualité inférieure à ce qu’ils font d’habitude, la sanction est sans appel : les Red Dogs remportent le match 3-0. Gros coup dur pour les Rémois avant la trêve de Noël, ils vont devoir se ressaisir pour la reprise. L’homme du match rémois est Quentin Dewolf.

 Lucile Catillon