Effectif:

  • Coachs : Ivan Bock, Jérémy Sabatier.
  • Gardiens : Thomas Canniaux #35, Tom Charton #41.
  • Défenseurs : Tom Leroy #16, Tristant Lohou #21, Cyril David #24, Jonathan Lafrance #61, Armand Coustenoble #89, Antoine Detante #94, Pierre Lathuilliere #95.
  • Attaquants : Brendan Martial #9, Aymeric Michaux #13, Jakub Bernad #14,  Gaël Jeanbourquin #18, Victor Segers #20, Maxime Scharre #23, Quentin Dewolf #26, Thybaud Rouillard #27, Nick Gravina #29, Jakub Matejka #46, Vivien Schweitzer #57.

Effectif:

 

  • Coach : Jan Soldan.
  • Gardiens : Tristan Thevenot #39, Nicolas Bosko#70.
  • Défenseurs : Axel Mischler #3, Lucas Catelli #9,  Franck Stroppolo #13,  Romain Mercier #17,  Baptsite Goux #22, Gatien Tailly #26,  Lubomir Dutkovic #71, Oto Rudovsky #77.
  • Attaquants : Sylvain Lorenzini #11, Julien Vogt #15,  Alexandre Capet #18,  Tanguy Mercier #27,  Thomas Bimboes #28,  Quentin Durand #63, Maxime Pilote-Griet #81, Samu Poutanen #88, Victor Breton #96.

Arbitres:

Arbitre principal : Pascal Telliez.

Juges de ligne : Charles Baudoin, Johan Kirschenbaum.

Résumé

Huitième journée de championnat, les Phénix reçoivent les Red Dogs d’Amnéville, après leur défaite sur la glace valenciennoise. Les Rémois, jusqu’alors invaincu à domicile, veulent renouer avec la victoire.

Le premier tiers débute avec quelques occasions rémoises, mais aussi amnévilloises. Les Phénix vont se retrouver en supériorité numérique à trois reprises, sans concrétiser. Le tiers se clôture sur le score de 0-0.

Le second tiers est plus intense et démarre fort pour les hommes d’Ivan Bock avec un but inscrit par Brendan Martial après deux minutes du début du tiers. Les Red Dogs ne se laissent pas impressionner et trouvent le fond des filets moins de quatre minutes plus tard, puis à 33’14 avant que les Phénix, piqués à vif, n’égalisent grâce à Viven Schweitzer à 33’55, le score est alors de 2-2. Les Amnévillois vont alors enfoncer le clou à 36’32 et 38’20 sans que les Rémois ne parviennent à revenir au score. Fin du tiers, 2-4 à l’avantage des Red Dogs.

La troisième période est difficile pour les Rémois qui tentent tant bien que mal de réduire l’écart, en vain, malgré deux supériorités numériques ainsi qu’une double supériorité numérique plus la sortie du gardien local à 58’53. Les Amnévillois ne parviendront pas non plus à creuser davantage l’écart.

Les Phénix concèdent leur première défaite à domicile sur le score de 2-4. L’homme du match rémois est le jeune Antoine Detante.

 

Lucile Catillon

📸 Photographe : Damien Morel

📸 Photographe : Black Ghost

➡️ Plus de photo ICI