Effectif:

  • Coachs : Ivan Bock, Jérémy Sabatier.
  • Gardiens : Thomas Canniaux #35, Tom Charton #41.
  • Défenseurs : Tom Leroy #16, Tristant Lohou #21, Cyril David #24, Jonathan Lafrance #61, Armand Coustenoble #89, Antoine Detante #94, Pierre Lathuilliere #95.
  • Attaquants : Brendan Martial #9, Aymeric Michaux #13, Jakub Bernad #14, Gaël Jeanbourquin #18, Maxime Scharre #23, Quentin Dewolf #26, Thybaud Rouillard #27, Nick Gravina #29, Jakub Matejka #46, Vivien Schweitzer #57, Carl Mansson #88.

Effectif:

 

  • Coachs : Sébastien Fronty.
  • Gardiens : Ville Viskari #31, Pacome Courtoison #88.
  • Défenseurs : Lucas Morel #4, Thomas Cornu #12,  Audric Carpentier #20,  Roderick Saez #27, Olivier Binet-Berube #44, Simon Tagliapietra #59, Romain Sadoine #89.
  • Attaquants : Antoine Moreau #5, Michael Daugulis #8, Remi Houque #14, Mael Harmegnies #15, Samuel Hatto #17, David Fritz-Dreysse #18, Loïc Destoop #22, Marcolino Paredes #26, Rohann Missonsa #34, Amaury Lhermitte #64, Patrik Jaaskelainen #91.

Arbitres:

Arbitre principal : Nicolas Cregut.

Juges de ligne : Nicolas Messier, Laura Peronnin.

Résumé

La douzième journée est synonyme de premier match de l’année 2022 pour les Phénix qui reçoivent les Diables Rouges après l’histoire Brouillette. Pour mémoire, au match aller, les Phénix se sont inclinés 2-1 à Valigloo.

Pour les Rémois, il était primordial de remporter ce match afin de bien débuter l’année et oublier la défaite à Amnéville avant la trêve, mais les Rémois souhaitaient prendre leur revanche du match aller et empocher les trois points afin de se rapprocher de leur objectif des playoffs et d’éloigner les Diables Rouges de leur place numéro un tant souhaitée pour leurs cinquante ans.

Le match sera rythmé avec des occasions des deux côtés, mais ce sont les Rémois qui parviendront à ouvrir le score, poussés par un public survolté, à la troisième minute de jeu grâce à Jakub Bernad, assisté par Brendan Martial et la toute nouvelle recrue Carl Mansson. Malgré de nombreuses tentatives, aucun autre but sera inscrit lors de la rencontre, qui est montée en intensité au fur et à mesure, tout en ayant fait monter l’ambiance dans les gradins.

Tom Charton, impérial lors ce match et ayant commis un sans-faute, signera son premier blanchissage de la saison et sera élu homme du match côté rémois.

Merci les Phénix, vous avez démontré qu’un Phénix n’est jamais éteint.

Lucile Catillon