Effectif:

  • Coachs : Fabien Colombel, Pierre Sanchez.
    • Gardiens : Hugo Jones #37, Mathys Schwerdel #61.
  • Défenseurs : Ulysse Tournier #20, Evan Chappa #55, Noé Villain #63, Léonard Baril #65,  Robin Lebrun Gilbert #77, Kylian Fauvel #94.
  • Attaquants : Axel Clee #7, Arthur Chauvet #8, Hoel Inisan #10, Valentin Motreff #11, Louis Vincent Derian #12, Ethan Gourbil #14, Guillaume Lhermite #19, Matthias Pibernus #22, Marius Magrangeas #47,  Pierre Bye #50, Maxime Guerin #71, Stefan Fauvel #96.

Effectif:

 

  • Coach : Ivan Bock.
  • Gardiens : Thomas Canniaux #35, Tom Charton #41.
  • Défenseurs : Tom Leroy #16, Tristant Lohou #21, Cyril David #24, Jonathan Lafrance #61, Armand Coustenoble #89, Antoine Detante #94, Pierre Lathuilliere #95.
  • Attaquants : Brendan Martial #9, Aymeric Michaux #13, Jakub Bernad #14, Gaël Jeanbourquin #18, Maxime Scharre #23, Quentin Dewolf #26, Thybaud Rouillard #27, Nick Gravina #29, Jakub Matejka #46, Vivien Schweitzer #57, Marc-Antoine Brouillette #92.

Arbitres:

Arbitre principal :  Cédric Turbert

Juges de ligne : Rémy Aussenac, Tom Léonard

Résumé

Cinquième journée pour les Phénix et second déplacement. Les Rémois se rendent en terres angevines pour affronter les Ducs d’Angers (équipe de division 2).

Les hommes d’Ivan Bock attaquent fort le match avec un but de Tristant Lohou après seulement une minute et demie de jeu (les Ducs étant en infériorité), puis il sera suivi de moins de trois minutes par un but de Marc-Antoine Brouillette. Il faudra attendre la quatorzième minute pour voir les Phenix mener les Ducs 3-0 grâce à un second but de Tristant, également en supériorité numérique. Les Angevins ont des difficultés à se montrer dans ce premier tiers, ils marqueront à 16’58 afin de rentrer aux vestiaires sur le score de 1-3.

Dans le second tiers, les Rémois ne laisseront encore qu’une minute de répit aux Angevins avant de trouver le fond des filets du portier des Ducs par l’intermédiaire de Brendan Martial, puis à 30’10 grâce au capitaine Gaël Jeanbourquin. Les hommes de Chistophe Colombel se montrent plus présents sur la glace dans ce tiers, et cela se constate avec un but inscrit à 33’11 puis à 36’52. Les Phénix terminent le tiers moins sereins que le précédent, puisqu’ils ne mènent que d’un but : 4-5.

Dans la troisième période, le match est intense et tout peut encore se jouer pour les deux équipes. Les Ducs trouveront le fond des filets de Tom Charton inscrivant ainsi leur cinquième but et ramenant ainsi les deux équipes à égalité (5-5) à 52’36. Tout est encore possible dans cette fin de tiers et les deux équipes vont tenir les supporters en haleine, puisque ce tiers se termine sur un score de parité et est donc synonyme de prolongations.

C’est parti pour cinq minutes de prolongation à 3 contre 3. Les supporters rémois poussent les Phénix dans cette épreuve. Il faudra attendre trois longues minutes de prolongation et une erreur du gardien angevin pour que Marc-Antoine Brouillette délivre son équipe de cette tension.

Les Rémois sortent victorieux (5-6) après un match serré et des prolongations intenses. L’homme du match est Tristant Lohou.

Lucile Catillon

📸 Photographe : Guillaume Munin

➡️ Plus de photos ICI