Effectif:

  • Coach : Sylvain Codere.
    • Gardiens : Alexis Neau #35, François Herve #40.
  • Défenseurs :  Tom  Ferre #3,   Baptiste  Bruyas #5,   Albin Torstensson #20, Aurélien Vinals #55, Maxim Boltushkin #73, Dzianis Hrybko #90.
  • Attaquants : Jean Herve #2, Walter Urlik Joly #4, Kevin Guimbard #8, Antoine Mony #10, Charles Radolanirina #19, Louis Rabelle #29, Romans Nekludovs #36, Samu Poutnen #40, Adrien Sebag #47,  Arthur Zavani #50, Thomas Mathieu #71, Valerian Mathieu #84.

Effectif:

 

  • Coach : Ivan Bock.
  • Gardiens : Romain Watelet #35, Tom Charton #41.
  • Défenseurs : Tom Leroy #16, Tristant Lohou #21, Cyril David #24, Jonathan Lafrance #61, Armand Coustenoble #89, Antoine Detante #94, Pierre Lathuilliere #95.
  • Attaquants : Brendan Martial #9, Aymeric Michaux #13, Jakub Bernad #14, Gaël Jeanbourquin #18, Maxime Scharre #23, Quentin Dewolf #26, Thybaud Rouillard #27, Nick Gravina #29, Jakub Matejka #46, Vivien Schweitzer #57, Marc-Antoine Brouillette #92.

Arbitres:

Arbitre principal : Pascal Telliez

Juges de ligne : Christophe Moncozet, Jérémie Colin

Résumé

Première journée de championnat et premier déplacement pour nos Phénix. Ils se rendent chez le prétendant à la montée en D1, les Comètes de Meudon, dans leur nouvelle patinoire.

Dans le premier tiers, le ton de la rencontre est donné : ça joue vite et aucun arrêt de jeu est à signaler. Les Phenix et les Comètes rentrent au vestiaire sur un score de parité : 0-0.

La seconde période commence par un but meudonnais à 27 ‘’24 juste avant que les Phenix ne se retrouvent en supériorité numérique pour deux minutes. Marc-Antoine Brouillette permet aux Rémois d’égaliser à la trente-deuxième minute avant de bénéficier à nouveau d’une supériorité numérique à 36 minutes, puis d’une double supériorité numérique à 38 minutes, mais les Phenix ne parviendront pas à en profiter pour marquer à nouveau, laissant un score de parité après quarante minutes de jeu : 1-1.

Dernier tiers avec un enjeu important : chaque équipe veut marquer un but afin de remporter la rencontre, ce qui offre au public 20 minutes intenses avec de l’action. Jonathan Lafrance prendra une pénalité pour cinglage à 47’’34 et les Comètes en profitent pour marquer leur second but à dix secondes de la fin de pénalité rémoise. La rencontre se termine sur une victoire meudonnaise avec le score de 2-1.