Revenu d’un an au Canada pour retrouver les Phénix l’an passé, Tom Charton nous confie ses envies pour l’an prochain après une trop courte saison bien frustrante.

 

  1. La décision de prolonger avec les Phénix a-t-elle été facile à prendre ?

Oui, la question ne s’est pas posée bien longtemps. La saison écoulée fut très frustrante au vu de nos premiers résultats et de son arrêt brutal.

2. Quelles sont tes attentes et quels sont tes objectifs pour cette saison ?

Collectivement, le minimum est la qualification en playoff. Mais j’espère que l’on sera dans les 4 premiers. Après, pendant les séries, tout peut arriver ! Personnellement, chaque saison peut être la dernière, me mettre au service de l’équipe et être à mon meilleur niveau est tout ce que je souhaite.

3. Comment as-tu fait pour garder la forme pendant la longue intersaison ?

Ce fut long ! Comme une préparation estivale de 10 mois… j’ai continué à m’entraîner de mon côté presque chaque jour, aller courir tôt le matin, un peu de physique le soir, je suis bien content de voir enfin une nouvelle saison commencer et de retrouver les copains !

4. As-tu des conseils à donner aux jeunes qui sont tentés de garder les filets ?

Le travail ! Rien ne remplace le travail. Vouloir s’améliorer en tout temps, optimiser son entraînement, surveiller son alimentation, son hygiène de vie. Rien ne viendra seul, il faut aller chercher la place que l’on veut !

5. Parole libre 

Déjà, remercier tous ceux qui ont la passion du hockey et des Phénix ! Supporters, bénévoles, gérants du club, nos dirigeants qui nous suivent et nous aident à chaque match et entraînement ! Même après autant d’années dans le hockey, je suis toujours surpris et admiratif de tous ceux qui par passion suivent une équipe et donnent de leur temps. Et bien sûr, remercier Pierre-Mary, qui a fait un boulot monstrueux pour le club. Je ne doute pas que Cyril fasse aussi bien. J’ai hâte de tous vous voir !

Propos recueillis par Lucile Catillon.

Correction par Sophie Eloy.