Redevenu Phénix l’an passé, Thybaud Rouillard donne des conseils à celles et ceux souhaitant évoluer dans le hockey grâce à sa riche expérience.

 

1. Pourquoi continuer l’aventure à Reims ? La décision a-t-elle été facile à prendre ?

La décision de continuer l’aventure à Reims s’est faite tout naturellement. Je suis revenu dans la région depuis deux ans pour mon projet professionnel, c’était donc une évidence pour moi de rester au club.

2. Que signifie ou représente le club de Reims pour toi ?

Le club représente beaucoup pour moi, c’est l’équipe qui m’a donné la chance de faire mes débuts en sénior. Reims a été un passage important dans ma carrière, j’ai vécu ici des moments très forts en D1, mais aussi en junior. J’ai toujours eu la volonté de revenir jouer ici. L’ambiance de Bocquaine avec les nombreux supporters m’a toujours marqué !

3.Peux-tu brièvement nous citer ton parcours dans ta carrière de hockeyeur, et quels conseils peux-tu donner à ceux ayant envie de se lancer dans ce sport ou d’évoluer à haut niveau dans ce sport ?

Un vrai voyageur ! J’ai commencé à Briançon, d’où je suis originaire, j’ai fini mon hockey mineur à Gap pendant trois ans. Ensuite, je suis venu ici à Reims pour trois saisons, puis j’ai eu l’opportunité de retourner à Briançon pour jouer en Ligue Magnus pendant deux saisons. J’ai eu la chance de remporter la Coupe de France et la Ligue Magnus, c’était incroyable, avec le club de mon enfance.

 

Suite à mon passage à Briançon, j’avais besoin de voir ce dont j’étais capable, j’ai alors pris la direction de Toulouse en D1, mais ce fut une saison compliquée collectivement. J’ai poursuivi mon périple vers Cholet pour deux saisons, puis à Valenciennes pour deux saisons aussi, mais en D2. Puis mon retour dans la région avec une saison à Châlons et la saison dernière enfin de retour à Reims !

Mon conseil serait qu’il faut travailler dur, savoir faire face à l’adversité pour ne jamais baisser les bras. Notre sport est une perpétuelle remise en question. C’est pourquoi il faut être fort dans la tête, mais dans tout ça, il ne faut pas oublier que nous sommes aussi là pour nous amuser, c’est un très beau sport et cela doit rester un plaisir avant tout !

4. Pendant la longue intersaison, qu’as-tu fait pour garder la forme ? Comment prépares-tu la reprise ?

Je vais être honnête, ce fut difficile pour moi de garder un rythme, l’absence de salle de sport n’a pas été simple à gérer. Mais vous pouvez compter sur moi, je serai prêt pour la reprise !

5. Quels sont tes objectifs individuels et collectifs pour la saison 2021/2022 ? Comment comptes-tu participer à la réussite de l’équipe ? Penses-tu l’équipe prête pour la reprise ?

En début de saison dernière, l’équipe a démontré un très bon potentiel, nous allons tous avoir à cœur de reprendre les choses où nous les avons laissées. Collectivement, nous avons les armes pour faire une belle saison ! Sur le plan individuel, je souhaite avant tout vite retrouver la forme pour aider l’équipe avec mes qualités et mon expérience.

6. Parole libre

J’ai hâte de reprendre le chemin de la patinoire pour retrouver mes coéquipiers et bien entendu les supporters. J’espère que cette longue période est derrière nous et que nous allons vivre une belle saison tous ensemble à Albert 1er.

Je vous souhaite de bonnes vacances et tous en forme à la reprise !

Propos recueillis par Lucile Catillon.

Correction par Sophie Eloy.