Au travers de l’interview ci-dessous, vous pourrez découvrir les premiers mots de Nick Gravina, attaquant américain qui rejoint l’effectif rémois pour la saison 2021-2022.

Through the interview below, you will be able to discover the first words of Nick Gravina, American striker who joins the Reims squad for the 2021-2022 season.

 

1. Bonjour, peux-tu te présenter ?

Bonjour, je m’appelle Nick Gravina, je viens de Chicago, Illinois, États-Unis.

 

1. Hello, can you introduce yourself ?

Hello, my name is Nick Gravina, I am from Chicago, Illinois, USA.

 

2. Tu as toujours joué aux USA, quels sont tes meilleurs souvenirs ?

Oui, j’ai toujours joué aux États-Unis et j’ai de très bons souvenirs. Avoir joué au sein de l’équipe de hockey du collège dans le Vermont, rencontré des gens formidables et avoir pu participer à des compétitions de hockey tout en complétant mon diplôme en biologie moléculaire et biomédecine ont fait partie de ces merveilleux souvenirs.

2. You have always played in the USA, what is your best memories ?

Yes, I have always played in the USA and created a lot of great memories along the way. Some of my fondest memories are from playing college hockey in Vermont, meeting such great people and being able to compete in hockey while completing my degree in Molecular Biology and Biomedicine.

3. Comment te décrirais-tu sur la glace et dans les vestiaires ?

Sur la glace, je suis un puissant attaquant au patinage. Mon tir est l’un de mes meilleurs atouts, j’aime tirer lorsque j’en ai l’occasion. Je suis un compétiteur et j’aime gagner, je suis comme ça depuis que j’ai 8 ans depuis que j’ai joué au hockey de ma ligue locale. Dans les vestiaires, je suis un gars plutôt décontracté. J’aime faire des blagues et m’amuser, je ne suis pas excessivement sérieux dans les vestiaires et j’apprécie une atmosphère détendue.

3. How would you describe yourself on the ice and in the locker room ?

On the ice, I am a strong skating, skilled power forward. My shot is one of my

best attributes, so I love to shoot the puck when given the chance. I am a competitor and I love to win; I have been that way since I was 8 years old playing house league hockey. In the locker room, I am a pretty laid-back guy. I love to crack jokes and just have fun; I am not overly serious in the room but would rather keep things loose.

4. Faire partie du club de Reims sera ta première expérience en France, pourquoi avoir choisi Reims pour la prochaine saison ?

Oui, le club de Reims sera ma première expérience en France. J’ai choisi Reims en fonction de ce que les entraîneurs ont dit sur le club et la ville. Ils ont clairement indiqué qu’ils voulaient réussir et ont estimé que je pouvais faire partie de ce succès. Ils ont fait l’éloge des fans et de sa ville. Après réflexion, Reims m’a semblé être la bonne option et je voulais faire partie de ce club et de ses futurs succès.

4. Be part of the Reims club will be your first experience in France, why did you choose Reims for next season?

Yes, Reims club will be my first experience in France ever. I chose Reims based upon what the coaches had to say about the club and city. They made it clear that they want to be successful and felt that I could be a part of that success. They spoke highly of the fans and surrounding city. After some consideration, Reims felt like the right option for me, and I wanted to be a part of this club and its future success.  

5. Selon toi quelle image le hockey français et les Phenix ont-ils de l’extérieur ?

D’un point de vue américain, le hockey français n’est pas aussi physique, mais repose sur beaucoup de patinage et d’habileté. Il y a beaucoup de joueurs nés aux États-Unis qui ont décidé d’aller en France et de jouer au hockey et ils n’ont eu que de bonnes choses à dire à ce sujet. Les Phénix semblent toujours avoir une bonne équipe et, d‘un point de vue extérieur, montrent qu’ils doivent avoir une bonne culture et du talent. C’était un autre facteur important à prendre en compte en signant avec les Phénix cette saison.

5. According to you what image does French hockey and the phenix have from the outside ?

From an American’s perspective, French hockey is not as physical but rely on a lot of skating and skill. There are plenty of American born players that have made the move to go to France and play hockey and have had nothing but good things to say about it. The Phenix seem to always have a good team and from an outsider point of view shows that they must have good culture and talent. This was another big draw in signing with the Phenix this season.

6. Pour toi, venir jouer en Europe est un objectif ?

Mon objectif initial était de rester jouer aux États-Unis, mais progressivement des options se sont ouvertes en Europe; j’ai commencé à réaliser les opportunités que l’Europe avait à m’offrir. Étant un attaquant talentueux qui compte beaucoup sur le patinage, le style du hockey européen était logique pour moi. Ce qui m’a convaincu dans mon choix est le changement de culture et le dépaysement.

6. For you, come to play in Europe is a goal ?

My original goal was to stay in the states and play but as options opened up over in Europe, I began to realize the opportunities that Europe had for me. Being a skilled forward that relies a lot on skating, the style of European hockey made sense to me. The change of culture and scenery was also a draw when looking at opportunities.

 

7. Quels sont tes objectifs et tes attentes sur le plan collectif et personnel pour la prochaine saison avec les Phénix ?

Je veux avoir le plus de succès possible en équipe, mon objectif principal est de gagner et de faire tout ce qu’il faut pour aider mon équipe à gagner. Au final, tout le monde veut gagner, je pense qu’une saison réussie sera une saison dont nous pourrons être fiers et dire que nous avons fait tout ce que nous pouvions. Personnellement, je veux avoir un impact chaque fois que j’en ai l’occasion et toujours être un bon coéquipier.

7. What are your objectives and expectations on a collective and personal level for next season with the Phenix ?

I want to be as successful as we can as a team, my main goal is to win and to do whatever it takes to help my team win. At the end of the day, everyone wants to win, I feel that a successful season will be one that we could be proud of and say we did everything we could. Personally, I want to make an impact every chance that I get and always be a good teammate.

 

8. Un dernier mot pour les supporters ?

Je suis très enthousiaste à l’idée de faire partie de ce club et j’ai hâte de rencontrer l’équipe et tous les supporters  à l’automne. Au plaisir de vous rencontrer !

8. Any last words for the fans ?

I am super excited to be a part of this club and I can’t wait to meet the team and all the fans in the fall. I’ll see you all then!

Propos recueillis par Maléane Fontaine.

Traduction par Elvire Vanini.

Correction par Sophie Eloy.