Effectif:

  • Coach : Ivan Bock.
  • Gardiens : Romain Watelet #35, Tom Charton #41.
  • Défenseurs : Tom Leroy #16, Tristant Lohou #21,  Cyril David #24, Jonathan Lafrance #61, Armand Coustenoble #89, Antoine Detante #94, Pierre Lathuilliere #95.
  • Attaquants : Brendan Martial #9, Quentin Dewolf #12, Gaël Jeanbourquin #18, Victor Segers #20, Martin Prat #25, Thybaud Rouillard #27,  Aymeric Michaux #40, Jakub Matejka #46, Vivien Schweitzer #57, Marc-Antoine Brouillette #92.

Effectif:

 

  • Coach : Pierrick Rezard.
  • Gardiens : Adrien Vazzaz #1, Guillaume Duquenne #59.
  • Défenseurs : Jussi Laine #5, Adam Lee Young #7,  Pierre Vervoort #8, Martin Poirier #9, Michael James Poirier #42, Antonin Marcelle #86, Lubomir Dinda #94.
  • Attaquants : Clément Thomas #16,  Geoffrey Parisot #25, Joseph Broutin #66, Nicolas Siegfriedt #73, Lévy Raux #77, Vit Budinsky #81, Marek Mikusovic #90, Jake Mykitiuk #95, Benjamin Clou #96, Dillon Lawrence #97, Kenny Martin #98.

Arbitres:

  • Arbitre principal :  Sébastien Levasseur
  • Juges de ligne : Jérémie Collin, Aurélien Smeeckaert.

Résumé

Pour le compte des 16èmes de finale, Reims reçoit Dunkerque, pensionnaire de Division 1, ce qui représente une grosse marche à franchir pour atteindre les 8èmes. Ce match se jouera sans Jakub Bernad, blessé au genou lors du match du samedi 17 octobre à Valenciennes.

Tiers 1 :

En ce début de rencontre, les Phénix subissent le jeu dunkerquois, ces derniers voulant au plus vite prendre le dessus sur les Rémois. Les nordistes trompent le portier rémois à 5minutes34. Les hommes d’Ivan Bock poussent, mais n’arrivent pas à concrétiser, même si à plusieurs reprises les Dunkerquois étaient proches de concéder un but à leur tour. À la fin du premier tiers, la logique des divisions est respectée et l’équipe visiteuse rentre au vestiaire avec l’avantage.

Tiers 2 :

Dès le début de ce tiers, les Phénix montrent leur envie de revenir au score et ce sera chose faite à la 34e minute par Brendan Martial qui trouve le fond des filets de l’équipe de Dunkerque, équipe pour laquelle il jouait de 2013 à 2019, sur une assistance des deux Canadiens : Marc-Antoine Brouillette et Jonathan Lafrance, ex-corsaire (2015-2018). Avec ce but, tout est à refaire pour les deux équipes.

Tiers 3 :

Dernier tiers, 20 minutes pour que les deux équipes se départagent et que l’une d’entre elles accède aux 8èmes de finale. On sent que les Phénix lancent toutes leurs forces restantes dans la bataille. Malheureusement, elles s’avèrent insuffisantes lorsqu’à 7minutes de la fin du match, les Corsaires reprennent une nouvelle fois les commandes du match. Les Rémois ne remonteront jamais au score.

Les Phénix quittent la compétition, mais n’ont pas démérité pour autant. Ils ont fait douter leur adversaire d’un soir et sont même passés tout près de l’exploit. On peut tout de même se demander si l’expulsion de Marc-Antoine Brouillette n’a pas fait basculer le match.

 

📸 Crédits Photos : Denis Leroy (Black Ghost)

➡️Plus de photos ICI