Effectif:

  • Coach : Sébastien Fronty.
  • Gardiens : Axel Brassart #40, Emilien Playe #66.
  • Défenseurs : Constant Nison #3, Thomas Cornu #12,  Ruslan Cernych #13, Petr Zib #22, Roderick Saez #27, Rémi Ruggirello #72, Romain Sadoine #89.
  • Attaquants : Antoine Moreau #5, Andrew Grenn #11, Rémi Houque #14, Maël Harmegines #15,  David Fritz-Dreysse #18,  Loïc Destoop #19,  Erlends Klavins #20,  Marcolino Parades #26,  Justin Vitale #29,  Michael Crowley #77, Joshua Cameron #88.

Effectif: NC

 

  • Coach : Ivan Bock.
  • Gardiens : Romain Watelet #35, Tom Charton #41.
  • Défenseurs : Tom Leroy #16, Tristant Lohou #21, Jonathan Lafrance #61, Armand Coustenoble #89, Antoine Detante #94, Pierre Lathuilliere #95.
  • Attaquants : Brendan Martial #9, Quentin Dewolf #12, Jakub Bernad #14, Gaël Jeanbourquin #18, Victor Segers #20, Martin Prat #25, Thybaud Rouillard #27, Jakub Matejka #46, Vivien Schweitzer #57, Marc-Antoine Brouillette #92.

Arbitres:

 

  • Arbitre principal : Armand Bornais.
  • Juges de ligne : Louis Bachetti et Antoine Debucquet.

 

 

Résumé

Les Phénix rencontrent une nouvelle fois, en peu de temps, les Diables Rouges de Valenciennes, mais cette fois sur leur glaçon et pour le compte de la saison de championnat.

Tiers 1 :

Les deux équipes se testent en ce début de tiers étant donné que l’équipe nordiste a pu se renforcer entre ses deux confrontations avec Reims. C’est finalement Valenciennes qui prend l’avantage après 10 minutes de jeu. Les Rémois réagissent dans la minute qui suit avec un but de Brendan Martial. Les hommes d’Ivan Bock assomment les nordistes grâce à un deuxième but sur un exploit personnel de Jakub Bernad. Pour la première fois de la saison, les Rémois rentrent en fin de premier tiers avec l’avantage sur leur adversaire.

Tiers 2 :

Forts de leur avantage, les Phénix continuent leur attaque sur le portier des Diables Rouges qui ne fait que repousser l’inévitable qui arrivera par Brendan Martial qui trouve une nouvelle fois le fond des filets adverses.

Tiers 3 :

Dès l’engagement, Jakub Matejka enfonce le clou et porte le score à 1-4 en faveur des Rémois. Rapidement suivi d’un nouveau but de l’équipe visiteuse, Marc-Antoine Brouillette marque le 5e but rémois. L’équipe locale est sonnée par l’enchaînement de ces deux buts, la défense se relâche et subit un 6e but par le jeune Quentin Dewolf. Désormais menés de 6 buts, les Valenciennois ont à cœur de recoller au score et se font de plus en plus pressants devant les cages de Tom Charton, ce qui paye pour les nordistes qui inscrivent leur second but à 10 minutes du terme de la rencontre. Remotivés par ce but, les Diables Rouges maintiennent la pression sur une défense rémoise un peu laxiste qui commet des fautes et se retrouve à 3 contre 5 dans le money time. Cette infériorité se paye au prix fort par un troisième et dernier but valenciennois à 3 secondes de la fin.

 

Les Phénix remportent cette nouvelle rencontre contre Valenciennes sur le même score que lors de la coupe de France : 3-6. Il est à noter que le jeune Quentin Dewolf inscrit son premier but en championnat D2. Brendan Martial est élu homme du match coté rémois et Jakub Bernad terminera la rencontre avec une blessure à la jambe.

Pour leur prochain match, les Rémois rencontrent l’équipe dunkerquoise, pensionnaire de première division ayant éliminé Wasquehal, pour le compte des 16e de finale de Coupe de France.

📸 Crédits Photos : Mickaël Louis

📸 Crédits Photos : Emmanuel Chiarelli