Effectif:

  • Coach : Ivan Bock.
  • Gardiens : Romain Watelet #35, Tom Charton #41.
  • Défenseurs : Tom Leroy #16, Tristant Lohou #21, Cyril David #24, Jonathan Lafrance #61, Armand Coustenoble #89, Antoine Detante #94, Pierre Lathuilliere #95.
  • Attaquants : Brendan Martial #9, Quentin Dewolf #12, Jakub Bernad #14, Gaël Jeanbourquin #18, Victor Segers #20, Martin Prat #25, Thybaud Rouillard #27, Aymeric Michaux #40, Jakub Matejka #46,  Marc-Antoine Brouillette #92.

Effectif:

 

  • Coachs : Romain Dubourdieu, Michel Barette.
  • Gardiens : Joonas Harald #30, François Herve #40.
  • Défenseurs : Valentin Laporterie #3, Baptiste Bruyas #5, Loïc Jarry #20,  Jan Safar #24, Ilari Metsola #25, Maxim Boltushkin, Tom Ferre #77.
  • Attaquants : Kevin Guimbard #8, Antoine Mony #10, Alexandre Jeanjean #14, Dominik Gabaj #23,  Louis Rabelle #29, Kevin Ottino #46, Adrien Sebag #47, Thomas Mathieu #71, Valerian Mathieu #84, Benjamin Voyer #87.

Arbitres:

  • Arbitre principal : Armand Bornais.
  • Juges de ligne :  Christophe Moncozet, Nicolas Messier.

Résumé

Premier match à domicile de saison régulière pour les Phénix de Reims qui démarrent fort en rencontrant Meudon, grand favori de D2, ayant pour objectif l’ascension en D1.

Tiers 1 :

Comme on pouvait s’y attendre d’un match opposant un prétendant à la montée en D1 à un promu, le match démarre très fort avec l’équipe parisienne qui se rue à l’attaque jusqu’à trouver le fond des filets de Tom Charton à peine 5 minutes après le coup de sifflet initial, suivi très rapidement des deuxièmes et troisièmes buts de l’équipe meudonnaise. Les trois premiers buts de la rencontre surviennent en 3 minutes. Sonnés, mais pas KO, et suite à un temps mort, les Phénix recollent au score en trompant le portier de l’équipe de Meudon par l’intermédiaire de Tristant Lohou. Le tableau d’affichage ne bougera plus jusqu’à la fin de ce premier tiers.

Tiers 2 :

On ne sait pas ce que le coach rémois a pu dire dans son vestiaire, mais cela se ressent sur la glace. Les Phénix sont remontés à bloc et l’envie de remonter au score est palpable. La recrue canadienne Marc-Antoine Brouillette inscrit le second but des Phénix. Ce but sera malheureusement presque immédiatement suivi d’un nouveau but meudonnais portant le score à 2-4. Cela n’a pas atténué l’envie de l’équipe rémoise qui continue de se porter à l’attaque. À la moitié du match, tout est à refaire pour les deux équipes suite aux deux buts rémois marqués par Jakub Bernad et Brendan Martial. Nouveau rebondissement et nouveau but de l’équipe parisienne au grand dam des supporters rémois qui auraient voulu que leur équipe prenne l’avantage. L’équipe rémoise rentre de nouveau au vestiaire mené au score.

Tiers 3 :

Il reste un tiers aux hommes d’Ivan Bock pour faire douter leur adversaire et prendre l’avantage au tableau d’affichage. Par un superbe tir, Brendan Martial s’offre un doublé et installe le doute dans les esprits adverses. Le doute ainsi que le temps se rapprochant de plus en plus du terme du match, rendent les contacts plus rugueux. Ils amèneront la patouille à sanctionner un joueur parisien de 20+5 minutes de pénalités, synonyme pour lui de pénalité de match et d’une possible suspension pour les futurs matchs. Cette expulsion n’empêche pas Meudon de marquer le but victorieux dans le money time avant d’être sanctionné d’une seconde pénalité de 20+5 à 59’’59 pour charge à la tête.

 

Les Phénix n’ont pas réussi à vaincre l’ogre meudonnais, mais l’ont fortement fait douter, ce qui laisse présager un avenir prometteur en deuxième division pour les Phénix.

📸 Crédits Photos : Damien Morel

📸 Crédits Photos : Denis Leroy (Black Ghost)

Plus de Photo ICI

➡️Plus de photos ICI