Effectif:

  • Coach : Ivan Bock.
  • Gardiens : Thomas Canniaux #23, Romain Watelet #35.
  • Défenseurs : Tom Leroy #16, Tristant Lohou #21, Cyril David #24, Armand Coustenoble #89, Pierre Lathuilliere #95.
  • Attaquants : Brendan Martial #9, Quentin Dewolf #12, Jakub Bernad #14, Gaël Jeanbourquin #18, Victor Segers #20, Martin Prat #25, Thybaud Rouillard #27, Jakub Matejka #46, Stéphane Lacuisse #51, Vivien Schweitzer #57.

Effectif: NC

 

Arbitres: NC

Résumé

Suite aux incidents de glace ayant eu lieu la veille, ce second match de préparation se déroule à la patinoire Barot.

Tiers 1 :

Contrairement au match de la veille, on a clairement pu constater que les Français Volants sont montés d’un cran niveau engagement physique, ce qui pousse les Phénix à faire de même. Cela réussit aux Rémois qui ouvrent le score grâce à Brendan Martial à 8min36. Immédiatement suivi de Gaël Jeanbourquin à 8min47 qui trompe à son tour le portier parisien qui n’est d’autre que Mikko Taari, l’ancien gardien de Reims. Le premier tiers se terminera sur la pénalité de 10+2 de Jakub Bernad.

Tiers 2 :

La machine à scorer rémoise commencera le deuxième tiers sur le banc des pénalités, mais cela n’empêche pas Thybaud Rouillard d’accentuer l’avance rémoise au début de ce tiers. L’équipe visiteuse n’en perd pas sa hargne et débloque à son tour son compteur à un peu plus de la moitié du match. Il est à noter que les hommes d’Ivan Bock se font régulièrement sanctionner par la patrouille.

Tiers 3 :

Dans ce tiers, l’équipe parisienne fait une remontée spectaculaire en inscrivant trois buts en à peine dix minutes menant ainsi au score 3 à 4 ne laissant que neuf minutes aux Phénix pour égaliser. Ce sera chose faite dans le money time du match par Jakub Bernad, qui envoie les deux équipes directement en prolongations.

Prolongations :

Exercice de mort subite pendant cinq minutes à 3 contre 3 où le premier qui marque gagne le match. Dans le cas contraire, c’est la très redoutée séance de tirs au but qui lui succède. Cette dernière n’aura pas lieu puisque Jakub Bernad s’offre un doublé sur une magnifique déviation d’un tir de Pierre Lathuillière délivrant ainsi son équipe et offrant cette première victoire aux Phénix.

📸Crédits Photos : Damien Morel