Tom, joueur fondateur lui aussi qui prendra part à l’aventure D2 l’an prochain, nous livre son ressenti sur l’évolution de l’équipe et la saison qui s’annonce riche.

 

1.Tom, tu étais présent à la naissance du RMH toi aussi, comment as-tu vu évoluer le groupe depuis 5 ans, comment expliques-tu le fait qu’il ait très peu changé ?

Bonjour à tous ! A la naissance du RMH, beaucoup d’anciens joueurs, que j’ai connus au temps des Flammes Bleues et des Phénix en catégorie mineurs, ont répondu présents pour reformer une équipe pour jouer en D3. De plus, nous connaissions déjà notre futur coach, Ivan BOCK. Je pense que le groupe a très peu changé étant donné qu’il vit bien en dehors comme sur la glace et nous avons un noyau de joueurs solides et très soudés.

  1. Quel type de joueur es-tu sur et en dehors de la glace ?

Sur la glace, je suis quelqu’un de compétitif, j’aime m’investir à 100% dans ce que je fais. J’aime mon statut de joueur défensif car c’est le compartiment de jeu que j’apprécie le plus. Je communique beaucoup avec mes coéquipiers sur la glace mais également dans le vestiaire. J’aime participer à la motivation de l’équipe avant les matchs, pendant les pauses et entre les tiers avec le traditionnel “cri de guerre”.

  1. Comment définirais-tu ton état d’esprit pour la saison prochaine, toi qui vas découvrir la Division 2 ?

J’ai hâte de démarrer cette nouvelle aventure en D2, notamment suite à l’arrêt prématuré de cette saison dû à la crise sanitaire. Je suis resté sur un goût d’inachevé. De plus, l’excitation est d’autant plus grande pour moi car je vais découvrir la D2. Le niveau va monter par rapport à l’année qui vient de se terminer et cela me donne d’autant plus envie d’y participer.

  1. Que penses-tu des recrues qui vont arriver d’ici un mois pour relever ce nouveau défi ?

Je suis content de revoir des anciens coéquipiers qui rentrent à la maison, comme Tristan Lohou et Tom Charton, avec qui j’ai déjà eu la chance jouer. Je suis ravi d’accueillir des nouveaux joueurs qui vont apporter leur expérience comme Thybault Rouillard et Marc-Antoine Brouillette (avec qui j’ai eu l’opportunité d’échanger avant son arrivée en France).

  1. Quels sont tes objectifs personnels et collectifs ?

Sur un plan personnel, j’essaie chaque année d’être meilleur et plus performant que la saison précédente. C’est pour ça que je me prépare au mieux pour ce nouveau challenge en division 2. Sur un plan collectif, j’aimerais que l‘on atteigne les play-offs pour cette première année en D2.

  1. Pour conclure, on te laisse le mot de la fin.

J’ai hâte de commencer cette nouvelle aventure au niveau supérieur avec les gars et de retrouver la super ambiance de la patinoire. Pour finir, je tenais à remercier l’ensemble des bénévoles, les dirigeants, les supporters et les partenaires pour leur engagement dans le club.  J’espère vous revoir très nombreux chaque samedi à Albert 1er.