Cyril David, élément important de l’équipe depuis la création du Reims Métropole Hockey, nous fait le plaisir de nous confier sa vision sur la saison prochaine.

 

1.L’objectif annoncé au début de saison dernière a été atteint, l’équipe accède à la division supérieure, pour autant, que ressens-tu face à cette fin de championnat et cette montée ?

Mon ressenti est partagé… C’est sûr que le plus important est la montée en D2 qui est superbe pour tout le monde, car on a vraiment fait une superbe première partie de saison,ainsi que ce premier tour des play-offs contre Angers avec un match retour incroyable.
Mais au fond de moi, il y a quand même un léger regret, déjà ne pas avoir joué les matchs les plus importants de la saison que sont les

play-offs, et surtout, peut-être vivre un carré final avec le gain de la montée sur la glace. Cela reste personnel, bien entendu. Il faut surtout retenir que l’objectif est atteint grâce au club qui a fait du bon boulot, c’est le plus important.

  1. Toi qui n’as jamais connu ce niveau, t’imaginais-tu évoluer en Division 2, il y a 5 ans, lorsque tu t’es engagé avec l’équipe première lors de la naissance du RMH ?

Pour ma part, je ne pensais pas jouer en D2 un jour… Comme quoi ! Je n’avais aucun doute sur le fait que Reims pouvait monter. Je trouve que 5 ans pour monter est un bon résultat lorsque l’on voit les difficultés éprouvées lors des premières années.

  1. Comment te décrirais-tu en tant que joueur, sur la glace et dans le vestiaire ?

Je suis quelqu’un de très introverti (peut-être un peu trop malheureusement…), donc que ce soit sur la glace ou dans les vestiaires, je suis plutôt calme et à l’écoute.
Sur la glace, je ne suis pas un leader technique, mais je pense avoir de la vitesse de patinage et j’aime jouer physique. J’essaie d’être le plus appliqué possible sur la tactique de jeu et les consignes, le “bon petit soldat”. Pendant les matchs, que ce soit sur la glace ou dans les vestiaires, j’aime bien encourager, la confiance est quelque chose de

primordial que ce soit dans la réussite individuelle comme collective. Un petit check, ça fait toujours du bien au moral !

  1. Comment envisages-tu la reprise ?

Alors la reprise… Je vais devoir reprendre le sport correctement pour être prêt. Pour le moment, le confinement a eu raison de moi… Mais ça va le faire ! (rires)

  1. Tu n’es pas sans savoir que le recrutement pour la saison prochaine s’est orienté vers des visages connus du hockey rémois, comment interprètes-tu cela ?

C’est toujours bien d’avoir des joueurs qui sont de formation rémoise, donc je pense que c’est bénéfique, et ça montre que Reims est toujours un bon club de formation.
Mais même s’ils sont de la maison, je fais confiance à  Papatte (Stéphane Lacuisse) pour préparer leur accueil comme il sait si bien le faire ! (rires)

6.Personnellement et sportivement parlant, quelles sont tes attentes pour la saison prochaine ?

Du point de vue sportif, on écoutera le président pour savoir quels sont les objectifs de la saison, mais pour moi, c’est surtout de montrer qu’on a notre place dans cette division, y aller étape par étape pour aller le plus loin possible. D’un point de vue personnel, bien entendu, éviter les blessures, prendre du plaisir, pouvoir obtenir du temps de jeu, mais surtout garder la bonne ambiance dans le groupe comme on a eu tout au long de cette saison.

7.Un dernier mot pour les habitués d’Albert 1er ?

Merci vraiment énormément à ceux qui nous supportent, c’est vraiment super agréable d’être suivis par autant de gens à domicile, mais aussi pour ceux qui prennent de leur temps pour les matchs à l’extérieur. On a beaucoup de chance de pouvoir jouer dans une patinoire remplie lors des matchs à domicile, cela donne envie de tout donner pour vous remercier ! En espérant vous revoir nombreux/nombreuses à Albert 1er !

Propos recueillis par Maléane Fontaine.